Born to race

Date de sortie du DVD :

11 janvier 2012

Durée :

100 minutes

Prix:

24,99 euros le Blu-ray

19,99 euros le DVD

Synopsis:

Danny Krueger est une véritable tête brûlée. Son obsession : la course automobile, version extrême. Il enchaîne rodéos et défis illégaux… jusqu’à l’accident. Interdit de volant, il est contraint de s’exiler dans un coin perdu de la Sierra Nevada pour se faire oublier. Humilié, mal intégré dans sa nouvelle ville d’adoption, il décide de prendre sa revanche à sa façon : remporter la NHRA, une course sans limites organisée chaque année dans la Vallée de la Mort…

Trailer:

Transmorphers: Robots invasion

Le premier opus avait déja bénéficié d’une timide sortie DVD en 2007 sous le nom de Robot War, mais désormais les possesseurs d’ équipements HD pourront également profité de la qualité visuel et sonore de cette bombe holywoodienne produit en 2009 par The Asylum.

Si vous êtes un adepte des Films de The Asylum, sachez que celui-ci est également passé sur NRJ 12 l’année derniere. Peut être l’avez vous déjà vu…

Toute ressemblance avec un certains blockbuster réaliser par un certain Michael Bay est totalement fortuite…

Synopsis:

Suite aux expériences de l’armée, les machines issues de la technologie informatique ont trouvé le moyen de communiquer entre elles et décident d’envahir la planète : toutes les machines peuvent maintenant se transformer et attaquer. Les humains sont donc contraints de résister en combattant sans armes technologiques et privés de moyens de communication.

Date de sortie:

11 janvier 2012

Prix:

19,99 euros le Blu-ray

14,99 euros le DVD

Trailer:

Avis:

Entre Transformers 3 (le vrai cette fois) et Terminator Renaissance, cette série B se laisse regarder sans déplaisirs. Si on fait abstraction d’un jeux d’acteurs pitoyable, le scénario reste intéressant a suivre, l’action est constante et les effets spéciaux sont bien réaliser pour la plupart. C’est sans doute l’un des films de The Asylum ayant obtenu le plus de moyens, et Shane Van Dyke, déja aux commandes de Titanic odyssée 2012 réalise ici un film certes prétentieux mais qui ne manque pas de qualités…

Mis en ligne par Apola

photos:

BUNRAKU

Originellement, le Bunraku est un type de théâtre japonais du XVII eme siècle né dans la région d’Osaka.  Si les personnages étaient représentés à l’époque par des marionnettes manipulées par trois protagonistes, un seul récitant alors chantait l’intégralité des rôles.

 

Synopsis :

 Un mystérieux vagabond, accompagné d’un jeune guerrier japonais, arrive dans une ville terrorisée par de dangereux criminels. Guidés par la sagesse du barman du saloon de la ville, les deux étrangers vont unir leurs forces pour mettre un terme au règne corrompu de l’infâme Nicola, de sa sulfureuse compagne Alexandra et de leur armée d’assassins…

Prix:

19,99 euros le Blu-ray et 15,99 euros le DVD

Sorti le:

01/12/2011

Avec:

Josh Hartnett

Demi Moore

et

Ron Perlman

Genre:

Action

Aventure fantastique

Durée:

2h04 minutes

Bande annonce:

Avis:

Certes le film n’a pas un scénario grandiose mais l’originalité du décor, des costumes et la présence de véritables stars maintiennent l’intérêt du spectateur pendant les deux (trop longues) heures de film.

Souvent comparé a Sincity pour son originalité, Bunraku n’atteindra jamais véritablement la classe de son modèle, la faute a un scénario niais et déjà vus ou a des combats mal chorégraphiés et soporifiques, mais qu’importe le film vaut tous de même le détour surtout en HD, alors rendez vous tout à l’heure dans nos rayons…

Note: 7/10

Rampage: Sniper en liberté

Date de sortie du DVD : 1 avril 2011, non ce n’est pas une blague

Durée : 88 minutes

Synopsis:

Un jeune désoeuvré, aigri par les frustrations quotidiennes, entre en rébellion contre la société. Il entreprend de se confectionner une armure et de rassembler un arsenal de guerre. Son but : une fusillade en pleine rue grâce à laquelle il réglera ses comptes. Qui pourra l’arrêter ?

Bande annonce:

Avis:

Une fois n’est pas coutume Uwe Boll réalise l’une de ses oeuvres les plus maîtrisées, maintes fois critiqué par le passé, celui-ci serait il en passe de revenir dans le droit chemin, pas si sur!

Néanmoins Rampage: Sniper en liberté reste un film hors du commun, sans temps mort, ce thriller épique vous immergera sans doute dans l’action grâce notamment a une camera embarquer façon docu-fiction et son acteur principale Brendan Fletcher qui nous montre ici une de ses plus belles performances…

Alors oui, certains n’y verrons que violence gratuite dans un scénario linéaire mal dialogué (3/4 des dialogues qui suivent la scène d’exposition sont improvisés) mais n’empêche que cette fiction fait froid dans le dos et nous rappelle avec douleurs nos souvenirs du drame de Colombine, en nous prouvant une fois encore  que derrière chaque gosse de famille riche peut se cacher un véritable psychopathe

Réalisé un bon film avec un budget très faible c’est donc finalement possible la preuve en est, mais la recette est souvent calamiteuse The Last Squad, le dernier film de Uwe Boll sans toutes fois être vraiment mauvais n’a pas bénéficié de cette éclair de génie, dommage…

Note: 7/10

Mis en ligne par Apola

Escroc(s) En Herbe

Si il est vrai que ce n’est pas la première fois qu’on a affaire a un unique acteur pour jouer plusieurs personnages différents dans le même film, il faut avouer qu’ Edward Norton n’en sois pas a son coup d’essai. Tantôt souffrant de trouble de la personnalité dans Hulk et Fight Club, deux films ou il se fait littéralement « voler la vedette » respectivement par le géant vert et Brad Pitt, et à moins que ce ne soit le contraire il était normale que cette fois Norton ne partage plus ses rôles et garde la tête d’affiche a lui tous seul.

Synopsis:

Bill, professeur de philosophie, retourne dans sa ville natale en Oklahoma à l’annonce de la mort de son frère jumeau survenue lors d’une transaction de drogue. Mais une fois sur place, il apprend rapidement que son frère Brady n’est pas mort et se retrouve alors embarqué, malgré lui, dans de troubles histoires… Aux côtés de sa mère excentrique et de la magnifique Janet, Bill trouvera sur son chemin criminels véreux, magouilles et amour fraternel.

Sorti le: 2 novembre 2011

Prix:

19,99 euros le Blu-ray

16,99 euros le DVD

Bande annonce:

Avis:

Si a première vu le scénario peut sembler simpliste,il faut avouer qu’ Escroc(s) en herbe cache bien son jeu. A la fois ni trop drôle ni trop sérieux, ce film pourra soigneusement être rangé dans votre DVDthèque entre Blow et  How High. Alors si pour une fois la plante « miraculeuse » n’est pas au centre de toute cette histoire, elle a le mérite de ne pas cantonné l’oeuvre de Tim Blake Nelson a  une série B navrante faite pour ados attardés, au contraire elle profite a un thriller tel que l’on a rarement vu.

Et si la réalisation n’est pas non plus exempt de défauts, notamment la scène d’exposition qui est incroyablement longue et qui empêche le film de décoller, elle a le mérite de mêler la camera d’un David Fincher a la scene de dénouement d’un splendide Guy Ritchie. Evidemment l’interprétation d’ Edward Norton est saisissante, lui qui est aussi crédible en professeur abattu et désabusé qu’en consommateur de substance illicite a moitié débile, tandis que les seconds rôles s’en sortent pas trop mal bien que ceci soient stéréotypés au possible et font perdre au film une bonne partie de sa crédibilité.

techniquement, les effets spéciaux restent très limités, à l’image des coups de feu parfois peu crédible et de l’espèce de liquide rougeâtre qui coule a chacun de ces derniers , il n’empêche que cela reste raisonnable car le primordiale est assuré, les plans montrant les deux Norton face a face sont tous toujours aussi crédible.

Note: 8/10

Et comme deux avis valent mieux qu’un et qu’un homme averti en vaut deux, Bla bla bla… C’est Barny qui vous donnera son avis dans les jours a venir.

Mis en ligne par Apola

Punisher: War Zone

Amateur de films d’actions et de super-héros, nous vous présentons aujourd’hui Punisher: War Zone. Sorti depuis 2009, il est la suite du The Punisher avec Thomas Jane (Dark Country) et John Travolta (From Paris With Love). C’est une production Marvelienne d’actualité car un quatrième volet des aventures de cette anti-héros a été annoncé pour 2012 et cette fois-ci au cinéma…

 

 

Sorti le: 5 Aout 2009

Synopsis: Lors de sa croisade sanglante contre le crime organisé, le justicier Frank Castle alias The Punisher défigure et laisse pour mort le parrain de la pègre Billy Russoti. Dès lors, ce dernier fomente une vengeance terrible contre Castle. Sous le nouveau pseudonyme de Jigsaw, le criminel recrute une véritable armée de sbires assoiffés de sang. The Punisher repart en croisade…

On a aimé: Cette libre interprétation du comic-book éponyme retranscrit plus fidèlement la personnalité de Franck Castle que les adaptations avec Dolph Lundgren ou Thomas Jane…

Bande annonce:

L’info en plus!

On le sait depuis longtemps les adaptations Marvel laissent généralement des indices pour leurs futurs productions cinématographiques (Iron man et captain america dans l’incroyable Hulk, ou encore Thor dans Iron man 2…) Mais alors qu’en est il du Punisher?

The Punisher qui fait sa première apparition papier dans le comic-book The Amazing Spiderman:

 aura également le droit a son petit caméo dans Spiderman 2:

Sachez également que deux films ont précédé Punisher: War Zone, The Punisher en 2004 et Punisher en 1989

 

Mega Shark VS Crocosaurus

Si toi aussi tu te tournes les pouces, tu t’impatientes de ne pas voir arriver une nouvelle adaptation de Godzilla ou king Kong… Peter Jackson s’est mis au bandes dessinées et Roland Emmerich au films historiques, la planète est trop sereine…

Ne t’inquiète pas Les studios TheAsylum ont entendus tes prières, et ont réalisé:

MegaShark VS Crocosaurus la suite tant (in)attendu de MegaShark VS Giant Octopus

Jaleel white alias Steve Urkel de La Vie de Famille est le héros de MegaShark VS CrocoSaurus

Sorti le: 16 Novembre 2011

Prix: 14,99 euros le DVD

               19,99 euros le Blu-ray

Composition:

Film (Format 1080p et Audio: Dolby digital 5.1 VF et VOST FR)

Bande Annonce + Making Of + Bétisier

Durée: 85 minutes

Synopsis:

Dans les profondeurs de la jungle congolaise, des chercheurs de diamants sont interrompus dans leur mission par un crocodile géant. Cette créature hors norme sème la panique et menace le monde. Pendant ce temps, dans l’océan Atlantique, l’USS Gibson est attaqué par un requin immense. Capturé et emmené en Amérique, le Crocosaurus est attaqué par Mega Shark, sous les yeux des hommes, dont les tentatives de neutralisation restent vaines. Ces derniers doivent faire face à un rebondissement de taille et des réactions en chaîne…
Bande annonce:
Avis:
Si il y a bien des films qui sont difficile a noté c’est bien ceux de chez TheAsylum, alors oui, on pourra critiquer le jeu des acteurs qui est risible au possible ou bien le scénario qui n’est qu’un simple prétexte a un affrontement entre deux créatures géante ou encore les effets spéciaux qui semblent parfois dater d’il y a plusieurs dizaines d’années… Mais, si effectivement MegaShark VS Crocosaurus est un navet qui nous repasse 100 fois le même plans par « flème » ou manque de budget il faut avouer qu’a aucun moment, on ne s’ennuis devant un tel film. Commençons par les répliques, qui risquent de devenir cultes dans l’univers de la Série B:
Le soldat: « Quoi? Le requin géant a bouffer entièrement le sous marin atomique! Vous comprenez à quoi nous allons devoir faire face? »
Le colonel: « Oui Soldat si le requin géant a bouffer entièrement le sous marin atomique, cela veut dire qu’il est devenu… Un requain atomique! »
MegaShark VS Crocosaurus est aussi l’un des seuls films a faire de la publicité pour ces anciennes productions, comme lors de cette scène ou le crocodile attaque un cinéma, qui projette au même moment MegaShark VS Giant Octopus…
Alors et si les scènes d’actions sont tous le temps peu probable, que dis-je, carrément impossible elles ont le mérite d’être nombreuses et de ne laisser aucun temps morts avec une apparition d’un des deux monstres en moyenne toutes les 2 minutes sans compter les nombreux affrontement entre la Marine américaine et le requins…
Évidemment le titre ne satisfera que peu de cinéphiles et pour causes, les Grandes Surfaces et autres Magasin spécialisé ne commandent que peu d’exemplaire, se comptant sur les doigts d’une main dans chaque magasin, et bien qu’importe, qui veulent me suivent dans une fresque palpitante ou actions riment avec rires même si le réalisateur Micho Rutare (Meteor Apocalypse)  n’avait surement pas cette intention lors de la réalisation de son oeuvre…
Note: 07/10
Et si toute fois vous en voulez encore sachez qu’il y a de quoi être rassasiez…
Mise en ligne par Apola